Association Sportive Gazelec Gardois Cyclo Aramon F.F.C.T.

Association  Sportive  Gazelec  Gardois  Cyclo  Aramon  F.F.C.T.

Randonnée Châteaux Cathares Pyrénées Juin 2010

 

En guise de prologue au parcours 2010, c'est par une participation à la concentration inter ligue du Pic de Nore que commence cette semaine cyclotouristique. Partis du village de Trausse, en passant par  Pradelles Cabardès c'est dans la brume et le brouillard que s'effectue l'ascension du plus haut sommet de la Montagne Noire. L'après midi sous un ciel moins menaçant c'est la traversée de paysages typiques de forêts, cascades avant de découvrir les quatre châteaux de Lascours perchés au-dessus du village.

Lundi, avec un temps magnifique et sur des routes calmes c'est la traversée des Corbières. Les célèbres châteaux cathares de Durban, Tuchan et son château d'Aguilar, Padern, Cucugnan, son curé, le château de Queribus, Duilhac et le château de Peyrepertuse surveillent le parcours qui s'achève par les magnifiques gorges de Galamus.

Mardi, après une longue traversée des Fenouillèdes, c'est l'Ariège, son relief  montagneux, ses gorges et surtout l'ascension du col de Paillères (2001m). Sa longueur (14 km) et son dénivelé ( 1286m) demanderont beaucoup d'efforts et nul doute que, classé hors catégorie, il fera des dégâts dans le peloton 2010 du Tour de France . L'ascension du Col de Chioula et la route des crêtes termineront cette première journée de montagne.

Mercredi, au pays de la préhistoire, la pluie s'est invitée quand la route s'élève vers le col de Lers. La pente est moins abrupte mais la pluie gâche le plaisir de ces magnifiques paysages. La halte prévue à l'étang de Lers est annulée et les  rampes du Col d'Agnes sont passées sous les trombes d'eau. Heureusement le ciel devient plus clair, et après une pause bien sympathique chez l'habitant, l'ascension du col du Seraillé  est une juste récompense aux efforts de la journée.

Jeudi, le temps devient plus clément, et la longue montée vers le col de la Core permet d'admirer les massifs frontaliers, même si la brume cache les sommets. Une longue descente dans la pittoresque vallée du Cousserans aboutit à Saint Girons dominé par la basilique de Saint Lizier. Par les gorges de Ribaouto et la haute vallée de l'Arac, le typique village de Massat est atteint. La route recommence à s'élever, sous le soleil la montagne est splendide et après le passage du Col de Port c'est la  descente vers Tarascon.

Vendredi, une escapade en pays cathare ne peut omettre de passer par Montségur, et si la montée pédestre au château est rude, les pentes qui conduisent au col le sont tout autant. Après avoir admiré la fontaine intermittente de Fontestobres, c'est par le Col de la Croix des Morts que l'immense plateau du pays de Sault est atteint. Du col des Sept Frères la route serpente dans les gorges de Rebenty , avant de rejoindre le célèbre défilé de Pierre Lys et Quillan.

Samedi, une petite route vallonnée, par les cols des Tougnets et de Feste aboutira à la pétillante ville de Limoux avant de rejoindre les remparts de Carcassonne en effleurant la célèbre abbaye de Saint Hilaire. Une ultime traversée du pays minervois et c'est le retour à Trausse après plus de 700 km, 30 cols et plus de 10 000m de dénivelé.

Les participants : Marc Berthalon, Robert Juan, Jean Mahieu, Roger Benazeth, Georges Raynaud, Antoine Bourg-Rius et à la logistique Jean Claude Hesse.

Le parcours

Souvenirs du périple


Le récit


Le diaporama



18/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres