Association Sportive Gazelec Gardois Cyclo Aramon F.F.C.T.

Association  Sportive  Gazelec  Gardois  Cyclo  Aramon  F.F.C.T.

Fête et feux de la St Jean 23 juin 2009

             C'est avec un très fort mistral que nous avons pris la route de BELLEGARDE; Bien sûr le vent était de notre côté. Régis a subi une crevaison, et nous avons récupéré Florence et un copain à la sortie de BELLEGARDE. Nous sommes arrivé à l'heure pile à l'office de tourisme de St GILLES, en même temps que le groupe de coureurs à pied de St CANNAT qui était accompagné d'un nouveau groupe de coureurs de GAP. Après les traditionnels discours, bénédiction de la flamme, partage du pain et du sel, nous sommes tous repartis en direction d'ARLES. Là, le vent était déjà moins favorable, mais encore supportable. Jean-Marie, notre porteur de la flamme a à son tour été victime d'une crevaison. A l'entrée d'ARLES nous avons été accueillis par les arlésiens, et la police municipale nous a escorté jusqu'à la mairie. Nouveau protocole avec les élus arlésiens, et les mainteneurs des feux de la St JEAN. Puis nous avons été reçu au jeu de boules pour prendre le repas du midi. Après le café, et les adieux à nos amis coureurs, nous avons affronté le vent de  face jusqu'à ARAMON. Mais connaissant des petites routes, nous avons réussi à en souffrir moins que par les grands axes. Il nous a fallut malgré tout un peu plus de temps que d'habitude pour revenir au bercail.

   A 18 heures 45, rendez-vous aux arènes, quelques jeunes de l'Ecole de Cyclotourisme sont venus nous rejoindre, les cavaliers étaient présents également l'accordéoniste qui devait nous accompagner s'est cassé le pied. Mais cela n'empêche pas le cortège de s'élancer pour traverser le village et amener la flamme sur le Planet. Peu de spectateurs, la municipalité offre l'apéritif sur un fond musical. Vers 20h30, le groupe folklorique se produit à Choisity, et Jean-Marie et la flamme en tête du cortège, pour un tour de village. Arrêt place St Jean, où Jeannot change le blé, et met un nouveau bouquet à la statut. La chorale chante la Coupo Santo, et s'est le cortège se poursuit au son des fifres et des galoubets. Les enfants prennent les lampions avant de refaire une boucle par les quais et retour sur le Planet, où après lecture du message de la St Jean, Dédé, un membre de l'Étrier allume le feu (limité volontairement à cause du mistral) puis les jeunes y jettent leurs lampions. Le groupe folklorique invite tout le monde à une grande farandole autour du brasier. Puis quelques jeunes se défient et sautent au dessus des flammes. Quand le feu se fait tout petit, le groupe de flamenco se produit sur scène. La nuit est maintenant noire, et chacun regagne son domicile, après avoir passé un bon moment de convivialité. Voir les photos de la journée.



23/06/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres